Télécharger Jean-pierre Alaux Et l'ange de Reims grimaca EPUB PDF

  • May 2, 2017, 7:18 am

Jean-pierre Alaux - Et l'ange de Reims grimaca

Ce 14 juin 1974, toute la haute société champenoise se presse dans la cathédrale de Reims pour louer les nouveaux vitraux conçus par le peintre Marc Chagall. À l'heure même des prêches et des discours, un cri déchire la nef, prélude à une série de crimes sordides. Le célèbre sourire de l'ange se tord à faire peur...

Entre érudition et mystère, le fameux conservateur des Monuments Français, Séraphin Cantarel, conduit une nouvelle enquête subtilement ciselée au coeur d'une bourgeoisie rémoise aussi crapuleuse qu'intouchable !


  • May 2, 2017, 7:38 am


Jean-pierre Alaux - Et l'ange de Reims grimaca

Jean-pierre Alaux - Et l'ange de Reims grimaca

Ce 14 juin 1974, toute la haute société champenoise se presse dans la cathédrale de Reims pour louer les nouveaux vitraux conçus par le peintre Marc Chagall. À l'heure même des prêches et des discours, un cri déchire la nef, prélude à une série de crimes sordides. Le célèbre sourire de l'ange se tord à faire peur...

Entre érudition et mystère, le fameux conservateur des Monuments Français, Séraphin Cantarel, conduit une nouvelle enquête subtilement ciselée au coeur d'une bourgeoisie rémoise aussi crapuleuse qu'intouchable !










  • May 2, 2017, 7:38 am


Jean-pierre Alaux - Le dernier coup de Jarnac

Jean-pierre Alaux - Le dernier coup de Jarnac

Alors qu'une des plus vieilles maisons de Cognac se trouve confrontée à une OPA hostile de la part d'un groupe d'investisseurs japonais, l'�nologue Benjamin Cocker est sollicité pour faire un audit de ce négoce. Marie-France Lavoisier et ses deux frères, tous trois propriétaires du domaine, s'affrontent pour rester maîtres d'une propriété dont le sort se joue curieusement dans les plus hautes instances de l'Etat. Noyade dans la Charente, enjeux politiques et manipulations financières, étreintes sulfureuses et obsèques mondaines, alambics séculaires et souvenirs trahis, Cocker et son assistant Virgile plongent dans l'atmosphère vénéneuse et feutrée d'une province qu'ils croyaient beaucoup plus paisible.











  • May 2, 2017, 2:54 am

Noël Balen et Jean-Pierre Alaux - Les veuves soyeuses

Issue d'une riche famille de soyeux lyonnais, la flamboyante Alice de Mareuyls se retrouve à la tête d'une propriété de Champagne dont l'avenir semble incertain. En s'adressant au célèbre oenologue Benjamin Cooker, cette femme de tempérament compte asseoir davantage son autorité auprès d'une belle-fille dont elle méprise les origines roturières.

Vénéneuses ou cajoleuses, ambitieuses ou besogneuses, ces veuves à la méthode champenoise s'observent, se provoquent et s'affrontent sous le regard pétillant du jeune Virgile Lanssien, venu prêter main forte dans cette mission délicate. Les deux experts bordelais prennent leur quartier sur les terres d'Aÿ et tentent de créer une cuvée d'exception compromise par de mauvaises conditions climatiques, des vendanges précipitées et des assemblages difficiles.

Parviendront-ils à honorer ce millésime en principe condamné à l'oubli ? Le conflit entre les deux veuves prend alors une tournure inédite quand Benjamin Cooker, à sa grande surprise, devient l'objet d'une manipulation qui pourrait bien entacher sa réputation.


  • May 2, 2017, 5:09 am

Jean-Pierre Alaux - le sang de vigne 23 tomes


[Le sang de la vigne - 01] Mission a Haut-Brion - Alaux, Jean-Pierre
[Le sang de la vigne - 02] Noces d'or a Yquem - Alaux, Jean-Pierre
[Le sang de la vigne - 03] Pour qui sonne l'Angelus _ - Alaux, Jean-Pierre
[Le sang de la vigne - 04] Cauchemar dans les Cotes de Nui - Alaux, Jean-Pierre
[Le sang de la vigne - 05] Questions d'eau-de-vie_. ou de - Alaux, Jean-Pierre
[Le sang de la vigne - 06] Le dernier coup de Jarnac - Alaux, Jean-Pierre
[Le sang de la vigne - 07] Sous la robe de Margaux - Alaux, Jean-Pierre
[Le sang de la vigne - 08] Les veuves soyeuses - Alaux, Jean-Pierre
[Le sang de la vigne - 09] Saint Petrus et le saigneur - Alaux, Jean-Pierre
[Le sang de la vigne - 10] Ne tirez pas sur le caviste - Alaux, Jean-Pierre
[Le sang de la vigne - 11] Le vin nouveau n'arrivera pas - Alaux, Jean-Pierre
[Le sang de la vigne - 12] Vengeances tardives en Alsace - Alaux, Jean-Pierre
[Le sang de la vigne - 13] Flagrant delit a la Romanee-Con - Alaux, Jean-Pierre
[Le sang de la vigne - 14] Buveurs en serie - Alaux, Jean-Pierre
[Le sang de la vigne - 15] Boire et deboires en Val de Loi - Alaux, Jean-Pierre
[Le sang de la vigne - 16] Une bouteille entre deux mers - Alaux, Jean-Pierre
[Le sang de la vigne - 17] Coup de tonnerre dans les Corbi - Alaux, Jean-Pierre
[Le sang de la vigne - 18] Nuit d'ivresse en Castille - Alaux, Jean-Pierre
[Le sang de la vigne - 19] On acheve bien les tonneaux - Alaux, Jean-Pierre
[Le sang de la vigne - 20] Medoc sur ordonnance - Alaux, Jean-Pierre
[Le sang de la vigne - 21] Massacre a la sulfateuse - Alaux, Jean-Pierre
[Le sang de la vigne - 22] Crise aigue dans les Graves - Alaux, Jean-Pierre
[Le sang de la vigne - 23] Un coup de rose bien frappe - Alaux, Jean-Pierre


  • May 2, 2017, 6:51 am

Noël Balen et Jean-Pierre Alaux - Le vin nouveau n'arrivera pas

Lorsque Guillaume Périthiard débarque en terre beaujolaise pour y acheter le domaine des Vol-au-Vent, son installation n'est pas du goût de tous. Trop riche, trop ambitieux, trop voyant, il se fond assez peu dans un paysage de tradition où le monde du vin est souvent une chasse gardée. Dans la sournoise rivalité qui l'oppose à la puissante maison Dujaray, tous les coups sont permis. Entre coups bas, coups fourrés et coups de fusil, Périthiard compte sur l'oenologue Benjamin Cooker pour lui donner un sérieux coup de main. Alors que toute la région s'apprête à fêter le vin primeur pour le troisième jeudi de novembre, que les négociants sont sur le pied de guerre pour arroser la planète, il semble que le temps soit compté. Cooker et son assistant Virgile se lancent dans une course contre la montre qui les ballade entre arômes suaves et rumeurs artificielles, cadavres énigmatiques et passions insolubles. Rien ne sert de mourir, il faut arriver à point.


  • May 2, 2017, 7:37 am



Jean-pierre Alaux - Un coup de rosé bien frappé

Jean-pierre Alaux - Un coup de rosé bien frappé

Alors que Saint-Tropez retrouve peu à peu sa sérénité et se repose des fièvres estivales, on s�apprête à vendanger les raisins de la presqu�île. Mais, dans la prestigieuse propriété de La Treille bleue, le rosé de Provence révèle bientôt son âme trouble et secrète.

Le vin est d�autant plus mystérieux que ses assemblages sont improbables : un milliardaire à l�amertume corrosive, une vieille dame astringente, des notaires volatiles, un maître de chais austère, des moines hors d�âge, une Brésilienne capiteuse, un gendarme bien charpenté, il y a là de quoi mettre en alerte tous les sens de Benjamin Cooker !









  • May 2, 2017, 7:38 am



Jean-pierre Alaux - Coup de tonnerre dans les Corbieres

Jean-pierre Alaux - Coup de tonnerre dans les Corbieres

L'été indien assommait l�Aquitaine. Après un mois d�août consternant et un mois de septembre désespérant, les raisins gorgés d�eau se réchauffaient enfin. Le vignoble bordelais s�alanguissait sous la caresse d�un soleil salutaire et chacun se félicitait d�avoir retardé les vendanges.










  • May 2, 2017, 7:18 am

Jean-pierre Alaux - Ne tirez pas sur le caviste

De ses douze années ensablées dans la Légion étrangère du côté de Djibouti, à moins que ce ne fût dans les déserts d�Éthiopie, Arthur Solacroup avait hérité une inquiétante fixité dans le regard. Ses yeux d�acier glaçaient. Cependant sa voix, gutturale et légèrement éraillée, n�avait rien de taciturne et rassurait toujours le chaland. Voilà cinq ans déjà qu�il avait investi la Butte, au 25 de la rue Lepic, et il s�était forgé au fond de sa modeste boutique une solide clientèle faite, à l�avenant, d�Américains, de Japonais mais aussi d�habitués du quartier qui ne juraient plus que par Le Chai de la Vigne-Rhône.


  • May 2, 2017, 7:37 am


Jean-pierre Alaux - Pour qui sonne l'Angelus

Jean-pierre Alaux - Pour qui sonne l'Angelus

À la nuit tombée, Paris retrouvait enfin son faste. Les façades de la rive gauche se laissaient caresser par les projecteurs des bateaux-mouches et les ponts jetaient leur ombre ondulante sur les eaux plissées de la Seine. À l�angle de la rue Dauphine, quelques flaques de neige à demi fondue, curieusement épargnées par le piétinement de la foule, scintillaient sous les réverbères.